Les Vidéos Recherches - RAP

RAP Participation "Zankat Sba3tach"

La recherche a été réalisée par un groupe noyau de jeunes chercheur-e-s (Hajar, hamid, Amine et Wafaa) des quartiers populaires de Salé-Rabat et par Annabel Azim (étudiante en master méthodologie), avec une vingtaine de jeunes garçons et filles de profils différents de manière à représenter une diversité de points de vue et de pratiques en matière de participation de 3 quartiers populaires défavorisés de Salé et qui présentent une diversité sur le plan économique, social et culturel.

La recherche a commencé via Internet, un groupe de Facebook fermé a été créé pour construire d’une façon participative à distance les questions à traiter. Puis le groupe s’est retrouvé pour discuter et décider la méthodologie, le choix des techniques, les profils des jeunes, le choix des quartiers, la planification et la programmation des ateliers et les moyens de mobilisation.

Les ateliers ont été des moments d’échange et de partage forts qui ont permis de stimuler la réflexion, l’analyse et le questionnement chez les jeunes, filles et garçons, participant-e-s. Les parcours territoriaux nous ont mis dans le quotidien des jeunes. Ils-elles nous ont mis au cœur de leur vie, leurs histoires, préoccupations et rêves.

Les résultats de la recherche se sont traduits en un rapport avec deux parties :
1. Une analyse académique rédigée par la chercheuse « une étude exploratoire sur la participation politique de la jeunesse au niveau local »
2. Une réflexion, analyse et questionnement de terrain rédigé par le groupe des jeunes chercheur-se-s
3. Une vidéo dans laquelle les jeunes chercheur-se-s sont parti-e-s à le recherche des formes de participation moins traditionnelles dans les quartiers de Salé.

VIDEO: Sba3 oula Dba3

Sba3 Oula Dba3 Migrations Salé from Quartiers du Monde on Vimeo.

RAP migrations "Sba3 oula Dba3"

Jeunes MRE qui viennent au Maroc pendant les vacances, familles qui arrivent voitures chargées, jeunes marocain-e-s qui vivent en Europe et qui sont de plus en plus nombreux/ses à venir au Maroc pour réaliser des petits projets, différentes figures des MRE. Parce que le comportement de certains pendant les vacances d'été nous laisse entrevoir un malaise, parce que le regard de la société marocaine sur les filles migrantes nous interpelle, le groupe de QDM Salé Maroc entre en recherche action. Les jeunes débattent, posent le problème, préparent et réalisent des entretiens avec les habitant-e-s du quartier, se questionnent et montent cette vidéo

VIDEO: Femmes et accès aux droits - Ouarzazate

Qu'est ce que c'est être femme? Ouarzazate from Quartiers du Monde on Vimeo.

Femmes et Accès aux droits

Cette vidéo est le fruit d'un travail commun entre les groupes de jeunes Quartiers du Monde Salé, des jeunes de l'Espace pour l'Avenir Ouarzazate et des Femmes du Monde de Ouarzazate.
Après une série d'ateliers pour connaître et réfléchir sur les droits humains et les droits des femmes, pour se questionner par rapport à notre accès à ces droits, pour replacer cette vidéo recherche dans le processus QDM et le travail sur les droits et l'égalité, une vidéo a été préparée, réalisée et montée par les jeunes de Salé et de Ouarzazate.
Partie 1: C'est quoi être femme?
Partie 2: Le processus organisationnel des femmes de Sidi Daoud
Partie 3: Quels changements cela a apporté en terme de droits?

VIDEO: Rap- Salé

RAP-SALE from Quartiers du Monde on Vimeo.

RAP Rap

Le travail sur le rap était une manière de développer nos outils de travail et d’utiliser des langages jeunes pour le projet. Le choix des expressions culturelles comme thème de travail ne s’est pas fait au hasard. Au sein du groupe, les jeunes utilisent plusieurs manières pour s’exprimer. La musique « RAP » en est une. C’est un mode d’expression qui ressemble aux jeunes, dans lequel ils se retrouvent, artistes ou public. Le rap est une manière de s’exprimer, de dialoguer et de participer. C’est une expression culturelle innovante et créatrice. C’est la culture des jeunes des quartiers populaires.
Le rap, ce n’est pas que les noms connus (CASA CREW, BIG, H-KAYNE) les groupes des quartiers qui font du rap sont très nombreux et très divers. Au début notre question portait sur les groupes connus qui changeaient de discours. Le groupe s’est rendu compte que les revendications des groupes de quartier sont très différentes. Il y a plus que la célébrité qui joue sur le discours. Le rap est aussi une musique qui parle du quotidien et pas toujours pour dénoncer.
Le groupe s’est rendu compte que les filles faisaient aussi du rap, mais peu et qu’elles peuvent être bonnes aussi. La reconnaissance d’un-e rappeur/se ne doit pas se faire sur le sexe mais sur le talent.


© QuartierDuMonde