Les femmes du projet

Le groupe de Forest est composé d’une quinzaine de femmes âgées de 27 à 58 ans, mariées et avec enfants. Les femmes sont, pour la grande majorité, originaires du Maroc. La majorité des femmes vivent dans une situation de précarité : au chômage, percevant les minimas sociaux, dépendant des salaires des maris. Une bonne partie suit, en parallèle, des cours de français. Quelques unes des femmes du groupe sont analphabètes et n'ont pas été à l'école dans leur pays d'origine.

50% des femmes vivent sur Bruxelles depuis de longues années (au moins 15 ans). Elles ont quitté leur pays d’origine pour des raisons économiques, suivant leur mari. Elles ont un faible niveau scolaire et toutes désirent approfondir leur connaissance de la langue française, car elles ne maîtrisent pas l'écrit, voire peu l'oral en français. L’autre 50% de femmes sont sur Bruxelles depuis 2 ans environ. Ces femmes d’origine marocaine ont migrés d’Italie ou d’Espagne suite à la crise économique profonde que vivent ces pays. Elles doivent ainsi faire face à une nouvelle migration. Elles sont inscrites à des cours de langue afin de favoriser leur insertion à l’emploi.


© QuartierDuMonde