Pikine

La ville nouvelle créée à Pikine à partir de 1952, est considérée avant tout comme un village de "déguerpis" (Populations déplacées autoritairement pour les besoins divers d’aménagement urbain).

Pikine couvre une superficie de 92,5 km², constituée en deux parties : Pikine ancien et Pikine régulier. Ces deux zones d’habitations se distinguent par leur mode d’implantation : un lotissement et un assainissement régulier pour le premier ; une occupation spontanée du fait du relogement des populations déguerpies de certains quartiers populaires de la ville de Dakar pour le second.

Ce qui leur est commun est l’absence d’assainissement, surtout dans les zones inondables et les anciens lits de rivières.

Pikine est une étape pour les populations de l’intérieur du pays venues chercher du travail à Dakar. Ces dernières finissent généralement par s’installer définitivement dans cette banlieue qui se trouve à 15 minutes seulement de voiture du centre ville. L’habitat spontané se développe au point qu’aujourd’hui, on distingue le Pikine régulier du Pikine irrégulier.


© QuartierDuMonde