logo_qdm_a.gif

Actualités


23/10/2014 - Ça bouge dans le désert !!

Ça bouge dans le désert !! Quartiers du Monde en partenariat avec la Ligue Démocratique des Droits des Femmes (LDDF) a démarré le projet « incubatrice d’économie sociale et solidaire » à Ouarzazate (sud-est du Maroc). Ce projet, lancé pour une durée totale de cinq ans, vise à transformer les activités économiques des femmes de la région de Ouarzazate, en entreprises sociales et solidaires. A long terme, ce projet améliorera les conditions de vies des femmes en garantissant leur autonomie et leur indépendance économique.

Une quinzaine de femmes constitue le premier groupe qui à déjà commencé le travail. Lors d’un atelier initial, le groupe a utilisé l’outil participatif « Le Mur ». Cet outil permet de travailler sur les discriminations auxquelles font face les femmes de Ouarzazate. Cette méthode met en évidence la place attribuée aux femmes dans le système économique marocain de façon ludique et participative. Un jeu de rôle a notamment permis de visualiser les différences de pouvoir, dues aux différentes caractéristiques et situations entre les participantes. « Le Mur » a également mis en avant l’importance de la solidarité. Cette dernière est nécessaire : pour agir, collectivement, mais également individuellement.
A partir du 13 octobre, ce groupe de femmes viendra deux à trois fois par semaine à la LDDF pour participer à des cours d’alphabétisation et à des formations. Néanmoins, le volet empowerment et l’alphabétisation ne constituent qu’une partie du travail qui sera réalisée dans le cadre du projet de l’incubatrice. En effet, ces deux volets seront complétés par une approche économique sociale et solidaire pour transformer les activités économiques des femmes. Enfin, la réalisation d’ateliers pour renforcer les compétences techniques (informatiques, gestions d’entreprises, agricoles…) des femmes permettra aux femmes d’être plus autonomes.

Par ailleurs, la LDDF accueille, pour les trois mois à suivre, deux stagiaires : Maëlle, étudiante en agronomie en France et Anika, étudiante en politique sociale dans le cadre du programme GLEN GéCo. Les deux stagiaires vont appuyer le projet d’incubatrice d’économie sociale et solidaire en mobilisant des outils participatifs pour l’analyse des conditions de vie des femmes. Leur présence devrait également permettre un échange Sud-Nord – Nord-Sud sur : l’utilisation des outils participatifs ; les systèmes économiques et sociaux marocains, français et allemands, et enfin, sur les conditions de vie des femmes dans les trois pays cités précédemment.


Documentation

Pdf


© QuartierDuMonde