logo_qdm_a.gif

Actualités


17/03/2014 - Le projet en Réseau Femmes du Monde : un réseau d’entrepreneuses solidaires est en route !

Ce mois de février le projet en réseau Femmes du Monde : un réseau d’entrepreneuses solidaires a repris ses actions. Femmes du Monde propose d’améliorer la qualité de vie des femmes à travers la transformation de leurs activités économiques vers des entreprises sociales et solidaires, avec une perspective de genre
Le projet fait suite à un processus participatif réalisé de 2010 à 2013 avec des organisations sociales et des groupes des femmes habitantes des quartiers populaires et de zones rurales (Maroc), en Afrique (Maroc, Mali et Sénégal), en Amérique latine (Bolivie, Brésil et Colombie) et en Europe (France et Belgique).
Le projet Femmes du Monde a deux axes principaux : l’économie sociale et solidaire et la perspective de genre. Son défi est de démontrer l’impact négatif des inégalités de genre dans la vie des femmes et de transformer leurs activités économiques vers des entreprises sociales et solidaires qui intègrent la dimension du genre.
Intégrer le genre dans les outils de l’économie sociale et solidaire sera le défi du projet !
L’évaluation des actifs/passifs des femmes avec perspective de genre appliquée avec toutes les femmes du réseau sera la ligne de base qui guidera le travail durant cinq ans de toutes les entités du réseau. Avec cet outil nous travaillons sur la nécessité d’élargir le concept de « capitaux/actifs » des femmes à un domaine qui dépasse l’aspect financier, afin d’estimer et de comprendre les autres limites et potentiels que les femmes possèdent pour atteindre leurs objectifs. Un des enjeux majeurs du projet sera d’obtenir le soutien des hommes de l’entourage, jusqu’à maintenant identifiés par les femmes comme étant des acteurs résistants à tout changement et pourtant incontournables pour la réussite de leurs activités.
Pour Quartiers du Monde, l’organisation sociale est systémique en fonction du sexe. Elle produit des écarts entre les femmes et les hommes dans l’accès aux droits, à la propriété, au pouvoir, aux services, à l’autonomie économique, ce qui rend difficile de penser différemment les rapports sociaux. Cette question est plus pressante dans des contextes ou il est considéré tabou de discuter ou questionner les structures sociales, politiques, économiques ou religieuses existantes. Ce projet entend travailler le genre dans toutes les dimensions de la vie, du développement économique et social afin de construire des sociétés justes et inclusives pour tous et pour toutes.


Documentation

Pdf


© QuartierDuMonde